Les Primates veulent faire des Primaires.

Ont-ils si peu confiance au « Naturel » à « la Providence » ? C’est vrai qu’aujourd’hui l’on programme les bébés, et l’on assiste les gestations… Avant, on ne savait pas tout cela, et nous arrivions quand même à nous reproduire à peu près efficacement… En juin 1940, par exemple, la France a eu besoin d’un champion, et La Providence l’a fait émerger… C’est vrai qu’il y avait deux églises à Colombey… Aujourd’hui les églises ferment et les paroissiens vieillissent et s’amenuisent. Mais la cause n’est pas perdue. Comme Astérix, cerné de toutes parts, nous étions Gaulois hier, Gens de France aujourd’hui, et bien décidés à défendre notre pré-carré. Nous sommes confiants en La Providence, qui nous donnera en temps utile et opportun, l’âme qui relèvera la France. Car c’est bien de cela qu’il s’agit ; c’est bien d’une âme dont nous avons besoin et pas d’un remplaçant intérimaire chargé d’expédier les affaires courantes. La France ne cherche pas, par l’intermédiaire de Pôle-Emploi, son futur directeur ! Il n’y a pas d’offre d’emploi pour ce poste, dont la pire des qualités exigées serait la normalité ! Nous pouvons constater aujourd’hui où cela nous a mené !

Hé oui, nous royalistes, dignes descendants d’Astérix, avons besoin d’une potion magique pour baptiser dans un grand chaudron plein de bon sens, l’âme de la France. On ne va pas tout de même, élire une âme à 51 % des suffrages ? Des primaires, quelle horreur ! Ils vont nous désigner, comme on l’a déjà vu, le plus mauvais d’entre eux, après des luttes fratricides pour s’auto détruire ; et nous, le Peuple, nous aurons à choisir éventuellement le moins pire ! Belle perspective ! Alors, que pouvons-nous faire ? Que devons-nous faire ? Le dire haut et fort : nous ne voulons pas de vos primaires qui ne représentent rien ni personne ! Laissez la voix aux peuples, laissez les choses se faire d’elles mêmes, et faites confiance aux Gens de France, ils ne veulent plus de vos régimes amincissants, et savent eux, à quel régime se mettre…

Nous royalistes, proposons notre solution, qui n’est certainement pas la recette miracle, mais qui a le mérite de venir du fond des âges. Elle a le mérite de s’appuyer sur le sang de la France qui irrigue ce pays depuis plus de mille ans. Elle a le mérite d’être fondée sur le principe de ce qu’il y a de plus beau et de plus solide : La Famille. Et la Famille dont nous parlons, la Famille de France, a tout connu, les heures de gloire et de détresse, les bons moments et les mauvais, la réussite, et les accidents de la vie. Ce n’est pas une famille de magazine de papier glacé, c’est une famille qui a prouvé son attachement à la France en payant le prix de la guillotine. C’est une famille comme toutes celles de France, et c’est la nôtre ! Faites comme moi : laissez les primaires aux primates et ayez confiance en La Providence.

Aujourd’hui l’âme de la France est tombée en déshérence, où peut-elle s’incarner, quel corps serait digne de la recevoir ? On voit bien que ce ne sont pas les « Primaires » qui pourront répondre à cette question. Etre l’âme de la France, sacré titre !!!  Ce n’est pas en proclamant « Moi quand je serai l’âme de la France » que l’on peut habiter son corps déserté. L’on ne peut pas, impunément usurper ce titre et cette fonction, L’âme de la France, est unique, elle a habité le corps de Clovis dès le jour de son baptême, et ce n’était pas hier…Elle a tout vu, tout traversé, et aujourd’hui… Croiriez-vous donc qu’elle se désole ? Bien sûr que non, l’âme de la France s’est répandue sur tous les Gens de France, c’est leur « Bon Sens populaire », c’est ce que tous les idéologues pourchassent et tentent de faire disparaître depuis leur Révolution ! Ah ! Ils avaient tout changé, les messieurs et dames étaient devenus citoyens et citoyennes, les églises fermées, Dieu même renvoyé, la famille liquidée, le calendrier chrétien balayé, et combien de bons sujets…égalisés grâce à la toujours veuve « Guillotine »… ! Ils n’avaient pas épargnés, la Famille Royale elle-même, ils y sont tous passé.

Ils croyaient avoir commis l’irréparable, Ils pensaient avoir éradiqué définitivement l’idée monarchique, et pourtant, après le 21 janvier 1793, le jour où ils pensaient avoir tué le Roi et la Monarchie, la France a eu encore comme régimes successifs :

Le Premier Empire, avec Napoléon 1er
La Restauration avec les Rois Louis XVIII et Charles X
La Monarchie de Juillet avec Le Roi Louis-Philippe 1er
Le Second Empire avec Louis-Napoléon Bonaparte.

C’est dire que l’idée et la solution royale restaient bien d’actualité…Oui, mais à ce jour me direz-vous, où en est-on des espérances monarchiques ? Hé bien, il n’y a qu’à regarder la classe politicienne, politicarde se déchirer et s’embourber dans des combinaisons chaque jour un peu plus extravagantes et rocambolesques, pour être persuadé, qu’ils ne sont pas en mesure de gouverner la France, ils l’administrent tout au plus ! Jamais, au grand jamais l’Âme de la France ne les investira ! Elle imprègne l’esprit français des peuples de France, elle est le Bon Sens populaire, l’Art de vivre à la française. C’est l’Âme de la France, chrétienne depuis le baptême de Clovis, fière de son titre de « Fille aînée de l’Église » qui attend son heure…Elle est la part de ce qu’il y a de meilleur en nous, elle est le bon, le beau, le noble, le généreux, tout ce qui a fait la grandeur de la France.

Il faut que les français se réveillent, et disent tout haut ce qu’ils pensent tout bas…Qu’ils cherchent à qui l’on pourrait confier, non pas les clefs de l’Élysée, mais la noble et exigeante charge régner sur la France et les français. Les Gens de France, aiment être fiers de leur pays et de celui qui les représente. Ils ne veulent pas d’un président normal ! Ils veulent l’exceptionnel, le merveilleux, le sacré ! Alors, osons leur proposer un Roi, osons être royalistes, totalement, franchement et sans complexe. Pensez-vous que la France a passé l’âme à gauche ? Pensez-vous que la France doive à tous prix se dissoudre dans une Europe des valeurs…marchandes ? Pensez-vous que la France doive se déchristianiser ? Pensez-vous que la France doive suivre les voies où nos politiques nous entraînent ? Non, bien évidemment ! Alors le temps est venu pour nous :

D’OSER PROPOSER LE ROI !

Guy Adain

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.