monarchie-2017

« La sensibilité française, en 1789, était déjà formée depuis longtemps, et cent cinquante ans d’apparente réaction contre le passé ne suffisent pas à modifier profondément nos réactions morales, notre conception particulière du devoir, de l’amour, de l’honneur. De sorte que le rythme profond de notre vie intérieure n’est en rien différent de celui d’un contemporain de Louis XVI. En ce sens on peut dire que tous les Français sont monarchistes comme moi. Ils le sont sans le savoir. Moi, je le sais. » !

La récente déclaration d’Emmanuel Macron nous prouve que la réflexion de Georges Bernanos reste plus que jamais d’actualité ! Mais que manque t-il aujourd’hui aux monarchistes français pour être une alternative crédible en 2017 ?

Un leader compétent sur le terrain, qui soit charismatique, prompt à rassembler au delà de la querelle dynastique et idéologique qui nous divise , capable de comprendre les problèmes de nos contemporains à travers un VRAI programme politique (dans lequel chacun trouvera les réponses à ses attentes sur des sujets divers et variés) sachant allier traditionalisme et modernisme pour un renouveau monarchique 2.0 !

Car en dépit des déplorables caricatures distillées par la presse nationale, y compris parfois (et malheureusement ) au sein des différents mouvements ou groupuscules, le Monarchisme français existe et bel et bien vivant. Nous pouvons constater que les forces vives et sa capacité militante sont présentes tous les jours participant doucement mais certainement au changement des mentalités. En témoigne, par exemple, chaque année le Camp Maxime Real del Sarte (pour ne citer que lui ) ou le dernier reportage sur les monarchistes français par la chaîne France 4.

Notre visuel n’a jamais été aussi bon depuis l’arrivée au gouvernement des socialistes et de leur sacro-sainte religion égalitariste et laïcarde à tout va . Même les émissions comme “Secret d’Histoire” de Stéphane Bern ou “L’ombre d’un doute” de Franck Ferrand ( y compris son émission sur Europe 1), les succès en librairie de Lorànt Deutsch, la multiplication des magazines traitant de l’actualité monarchique, nos propres revues historiques et d’analyses politiques ( Royaliste comme Af Hebdo) .. etc contribuent à redonner des lettres de noblesse à notre monarchie défunte et qui ne demande qu’à renaître de ses cendres.

Le Front de Gauche ne nous a t-il pas montré également par ses déclarations récentes que la perspective d’un retour de la monarchie pouvait être une réalité !? En tentant de les dénoncer outrancièrement quitte a en réclamer publiquement leur interdiction d’antenne, les communistes français ne nous révèlent-ils pas au grand jour leurs peurs ? Et que dire de cet accueil triomphal donné aux souverains d’Espagne par nos parlementaires républicains ?

Si “compromis nationaliste” (si cher à Charles Maurras) il y’a, il ne peut se faire au détriment de nos principes monarchiques ni d’une certaine idée de l’Autel imposée par les lois fondamentales du royaume de France. Chaque candidat qui se présenterait au nom d’ un mouvement républicain n’a t-il pas l’obligation morale d’y affirmer son caractère royaliste et de l’ imposer ? c’est en infiltrant de plus en plus rapidement les couches sociales et politiques républicaines, que l’idée monarchique fera son chemin mais c’est aussi par le travail d’éducation de chacun d’entre nous que fera autour de lui, que le monarchisme français pourra apparaître comme la solution aux maux des français.

Le réveil monarchique de la nation ne pourra se faire que si chacun des principaux mouvements accepte de se parler autour d’une table et se constituer en un vaste véritable mouvement se réclamant de la légitimité royale, Une légitimité millénaire qui restaurera notre pays dans sa pleine souveraineté, sa dignité nationale et qui saura présenter un candidat de consensus à travers un programme politique responsable et sérieux.

Nous ne sommes ni de droite, ni de gauche mais simplement Royalistes ! Cette maxime est nôtre, indissociable du monarchisme français, elle coule dans les veines de chaque royaliste quelque soit sa tendance.

Soyez fiers de porter une fleur de Lys en toutes circonstances, soyez fiers de vous dire monarchiste, soyez l’avant-garde de cette résistance légitime à la République, soyez les porte-drapeaux de la restauration !

 

Frederic De Natal,

S.G. de la Conférence monarchiste internationale et Journaliste-Pigiste à Point de vue Histoire

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.