Voici un billet de notre ami Guy Adain, rédigé en réaction à la situation actuelle du chef de la Maison royale de France, obligé d’éloigner ses enfants du Domaine royal de Dreux afin de les protéger d’un contexte conflictuel imposé par la Fondation Saint-Louis.

 

Même Saint Louis n’y verra que du feu ! Et l’on voit s’en aller l’âme de la France vers un Sud plus hospitalier. On avait cru avoir tout vu, et voilà maintenant que l’on pourchasse même les âmes !

 

Ce n’est pas en France que nous verrions ça ! Ce n’est pas au Royaume de France que nous le verrions, mais nous sommes en République, où cette pratique est courante ! Où donc sont passés Honneur et Courtoisie ? Comme le dirait François Villon :  « Dictes-moy où, n’en quel pays, Est Flora, la belle Romaine… Mais où sont les neiges d’antan ? »

 

Les fondations du Royaume s’écroulent, elles devaient être de piètre qualité, mais la Famille Royale est hors d’atteinte, les mauvais architectes de mauvaise foi en seront pour leurs frais ; ils n’en sortiront pas grandis d’avoir voulu jeter une famille à la rue…

 

Autrefois, le Roi était partout chez lui dans le Royaume de France, aujourd’hui, le royaume est dans les cœurs, loin des fondations douteuses bâties sur du sable.

 

Mais tout de même, quelle tristesse d’assister à ce spectacle désolant de traîtrise des siens ! Ceux qui devraient être « Plus royalistes que le Roi » sont ceux-là même qui sapent les fondations et font s’écrouler l’édifice. Ne leur en voulons pas : Ils ne savent pas ce qu’ils font ! Quant à nous « Royalistes inconditionnels », le soutien au Prince est une réaction d’évidence ! Il ne lui manquera pas ici !


Guy Adain

* Photo :  Les armes de Monseigneur le Comte de Paris, exposées au château royal d’Amboise, siège de la Fondation Saint-Louis.

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.