“L’histoire est un socle et c’est sur ce socle que l’ont bâtit l’avenir. Je suis le descendant des rois de France, la mission de chef de famille, que je suis, est de rappeler aux Français leurs responsabilités vis-à-vis de tout ce passé qu’ils ont, eux-mêmes, et de construire dans la justice et dans la paix. Car on ne peut pas construire, sans amour, sinon ça part dans tous les sens et c’est la catastrophe.

Depuis 40 ans avec la princesse mon épouse, nous sommes à l’écoute des autres et c’est cette écoute qui est très importante. Parce que je vois actuellement, tous les discours sont, « moi-je », « moi je ferais mieux que l’autre qui est un imbécile ». Non! Je dirais, vous, moi et d’autres, on peut faire quelque chose et c’est comme cela que l’on peut changer le monde.”

Monseigneur le comte de Paris dans l’émission « Télématin » sur France 2

 
 

“Le “moi-je” retentit comme une ritournelle sur les ondes et dans le langage politico-médiatique. On met en exergue de belles théories, on s’accroche encore à des idéologies finissantes, on nous cite des chiffres et des statistiques. Quand sera-t-il question des Français ? Quand aurons-nous enfin un regard sur l’homme, sur notre voisin ? Vivre, n’est-ce pas se remettre constamment en question dans un souci toujours plus grand de justesse ?  Il ne suffit pas en effet de proclamer “soyons responsables”, ou encore “nous sommes un peuple libre” si l’on n’assume pas pleinement le sens de ces paroles. Il est bien trop facile de palabrer si, au bout du compte, rien de réel ne se concrétise dans le sens d’une véritable qualité de vie, d’une liberté totalement assumée à tous les niveaux et d’une responsabilité entièrement vécue dans chaque rouage du pouvoir et de la société.”

Monseigneur le comte de Paris dans « Adresse au futur chef de l’État  » Edition Denoël

 

armes-du-comte-de-parisParoles d’Henri VII, Comte de Paris et Duc de France.

www.leblogducomtedeparis.fr

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.