Monseigneur le comte de paris sur l europe

Suite au référendum britannique, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris, a exhorté, via son compte twitter l’UE à se poser la vraie question de la souveraineté des peuples et appelé à l’émergence d’une Europe confédérale respectant enfin la souveraineté des peuples, leurs identités et leurs attributs “régaliens”.

pr.h comte de Paris

Le prince avait d’ailleurs déjà appelé de ses vœux à construire cette Europe des Nations, lors de l’un de ses billets publié en février “l’Europe deviendrait-elle une dictature sourde et aveugle”.

“Il pourrait exister une autre façon de construire l’Europe de demain. Loin de moi quelque idée passéiste en la nommant l’Europe des Capétiens. C’est une vision créative d’une construction renouvelée, conforme aux structures de la vie telle que les biologistes ou les naturalistes nous la décrivent, fondée sur des valeurs immanentes et coutumières mais aussi sur le respect de chacun dans sa diversité, dans son identité et dans le souci du bien commun, celui de notre patrie souveraine. Cette dimension permet à chaque pays de conserver son identité, sa souveraineté pour additionner ces multiples différences dans une unité, devenue un en-plus, qui autorise alors cette liberté de réelle négociation face aux autres puissances mondiales ou organismes multi-céphales contraignants tels le GATT, l’OMC ou-bien ce nouveau « traité de libre échange de l’Atlantique Nord » sorte de souricière dans laquelle le FMI et les USA aimeraient bien nous voir tomber.Ne nous laissons pas amener à l’abattoir, évitons de nous laisser entraîner pour le simple profit de la finance internationale afin de subir leur hégémonie. Souhaitons nous devenir uns sous préfecture du Saint Empire Romain Germanique, soutenu par l’autre grand Empire d’Outre Atlantique? Non n’est-ce pas?

Demeurons attentifs au souvenir de notre Histoire, de notre identité, de notre culture et n’oublions pas les liens puissants qu’avec d’autres pays d’Europe nous avons su tisser ensemble! Cette tradition a été forgée depuis plus de mille ans. Alors continuons de construire l’Europe des peuples et des cultures en se souvenant plus que jamais de notre patrie, Car il faut savoir tisser l’unité sur la trame de la diversité. Par delà les chapelles politiques, les idéologies déstructurantes, les clivages économiques, il existe un ciment, une âme propre à l’Europe, une histoire commune, une éthique commune qui nous vient du Christianisme, quelque forme que ce ferment ait engendré par la suite, la racine demeure toujours intacte.

Toute politique se doit de s’adapter aux réalités du présent et prévoir l’avenir. Savoir Raison Garder c’est garder à l’esprit le sens du temps, court, moyen ou long terme. L’Europe qui fut notre passé est aujourd’hui notre chance si on la reconstruit afin qu’elle ne devienne pas la dictature de la Finance et celle des Marchands. Mon ancêtre Henri IV disait: « Dans les moments de crise les Français ont toujours su d’instinct créer du bonheur ».”

 

Suivez Monseigneur le comte de Paris sur twitter et faites connaitre sa pensée autour de vous https://twitter.com/SARcomtedeParis

 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.