Le prince Jean de France a revêtu avec aisance son costume de Comte de Paris hérité à la mort de son père en janvier 2019. Dans ce cadre, c’est lui qui a accueilli Emmanuel Macron à Amboise à l’occasion de la visite du Président italien, en France.

 

Vous revenez d’Amboise où vous avez accueilli, le 2 mai, le président de la République, comment s’est passée cette rencontre ? J’ai suivi de près les tensions entre l’Italie et la France. Des tensions qui m’ont suffisamment alerté pour que je fasse un courrier au Président de la République, Emmanuel Macron, pour lui suggérer de recevoir le Président italien à Amboise.

 

A Pâques, Emmanuel Macron a annoncé la venue du Président italien. Une visite qui s’inscrit dans le cadre des 500 ans de Léonard de Vinci. Je ne sais pas si j’y suis pour quelque-chose mais j’étais très heureux d’apprendre qu’il y aurait une escale à Amboise.  J’ai donc organisé l’accueil des Présidents avec la fondation Saint-Louis.

Je qualifierai cette rencontre d’un moment à la fois solennel, symbolique mais aussi amical. On est dans un contexte social compliqué, cette journée du 2 mai, était comme une parenthèse, une journée hors du temps. Je garderai en mémoire la visite de l’exposition, en compagnie du Président, avec ce tableau de Louis XVI avec Léonard de Vinci expirant dans les bras de François 1er.

 

Votre rôle a-t-il beaucoup changé avec le titre de Comte de Paris ? Quand on est chef de la Maison de France, on vous regarde différemment. Tout de suite après la visite présidentielle à Amboise, nous sommes allés au Luxembourg pour les obsèques du Grand Duc. Tout le monde est très attentif aux symboles, au faits et gestes. Le fait, par exemple, que je sois à côté du chef de la Maison de Prusse a été très commenté, lu comme une perspective d’avenir de paix pour l’Europe. Le rythme de mon agenda s’est accéléré. Je pense avoir pris ma place de Comte de Paris vis à vis des miens mais également aux yeux du grand public… Lire la suite

 


 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.