Henri VII: "Nous devons retrouver les racines de notre civilisation"

Les valeurs anciennes sont elles capables d’apporter des réponses aux  questions nouvelles? Si-non, faudra-t-il transgresser les valeurs qui  ont fait notre civilisation? Mais comment pourrons-nous encore parler  de cet héritage européen qui justifie notre volonté d’unité. Et si  nous voulons dépasser l’Europe des marchands, comment ne pas revenir  à certaines des valeurs sereines sur lesquelles  fut construite cette  culture que nous percevons à juste titre commune à l’Europe. Voilà le  paradoxe que l’on ne dépassera que par la volonté de retrouver les  racines multiples de notre civilisation.

Nous savons que l’Europe du moyen-âge, l’Age d’Or, détenait des clefs  que d’aucuns nomment archétypielles, celles de la place de l’Homme  dans la Cité, dans le monde. Pour bâtir l’avenir tout en utilisant  les formidables découvertes scientifiques et technologiques modernes  et non pas être asservis par elles, il est nécessaire de redécouvrir  l’Europe des cultures et non celles des cultes. Nous comprendrons  alors que l’Europe c’est aussi Prague et Varsovie, Rome et Paris,  Madrid et Lisbonne. Tout sera plus compliqué en apparence, mais  combien plus facile la route, car nous saurons d’où nous venons et  par voie de conséquence où nous allons.

armes-du-comte-de-parisParoles d’Henri VII, Comte de Paris et Duc de France.

www.maisonroyaledefrance.fr

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.