L'épée du comte de Paris au Musée CarnavaletChef-d’œuvre de l’orfèvrerie parisienne, cette épée, exécutée sous la direction de Froment-Meurice, fut offerte par la municipalité au comte de paris, fils du duc d’Orléans, à l’occasion de son baptême, célébré le 2 mai 1841 à Notre-Dame. Différentes figures allégoriques (Guerre, Justice céleste, Prudence, Force) et symboles (armes du prince et de la Ville de Paris, coq gaulois), rappelant les vertus d’un prince et la Ville de Paris composent pommeau, fusée et arc de jointure et sont décorés de diamants, saphirs, rubis, perles et émaux.

Par son testament du 18 avril 1878, le comte de Paris, Louis-Philippe d’Orléans de jure Philippe VII (1838-1894) légua son épée à son fils aîné, Philippe d’Orléans (1869-1926) ; celui-ci par son testament du 26 novembre 1922 le léguait à la Ville de Paris.

 

Pour visualiser tous les détails de l’épée de Philippe VII,

sur le site du Musé Carnavalet: ici

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.