« Il y a un revival incroyable pour les monarchies et c’est normal : beaucoup d’institutions se sont effondrées ou presque, et aucune n’est à l’abri des critiques. On vit une période angoissante quant à l’avenir de l’Europe. En Espagne ou en Belgique, on passe son temps à critiquer le roi mais quand il y a des élections législatives qui rendent tout impossible à gouverner , c’est le repère, l’arbitre nécessaire. Les monarchies sont moins remises en question que dans les années 80-90.

 

Elles peuvent sauver l’Europe car elles sont un roc dans la tempête , elles appartiennent à l’histoire et au passé mais sont aussi présentes et font un pari sur l’avenir avec la jeune génération. Les nouveaux souverains ou ceux qui sont appelés à devenir [ des monarques modernes] ont gardé les valeurs traditionnelles de leurs parents, la courtoisie, l’élégance, la disponibilité, tout en vivant au XXIème siècle. Ils accompagnent les changements des sociétés avec contretemps, en incarnant des principes mais en étant modernes (…) »

 

Stéphane Bern,

dans le magazine « Jours de France » du mois de juillet 2019


 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.