Jean Dutourd, de l’Académie française.

« Le roi n’est pas l’élu du peuple à un moment de son histoire mais l’élu des siècles. Son pouvoir repose sur quelque chose de plus solide qu’une lubie du suffrage universel, il s’appuie sur ce qu’il y a de plus solide au monde : une coutume. La royauté a un côté paternel qui est exactement approprié à sa fonction et qui ne se retrouve nulle part ailleurs, même dans une monarchie déguisée en République, comme celle que nous avons. Le roi est un père, sinon éternel, du moins permanent.»

Jean Dutourd, de l’Académie française.

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.