Le jeudi 5 mars, les Princes et Princesses d’Orléans se sont retrouvés autour du Comte et de la Comtesse de Paris pour le vernissage de l’exposition des artistes de la famille au sein de l’espace « Not a Gallery » à Paris. On reconnaît sur ce cliché de gauche à droite : le comte d’Évreux, la princesse Marie, princesse Gundakar de Liechtenstein, le Comte de Paris et la princesse Thérèse d’Orléans, fille du Duc d’Angoulême.

 

 

Madame la Comtesse de Paris et M. Olivier Dassault, propriétaire de la Galerie.

 

Un hommage fut rendu au défunt Comte de Paris. Ici, sa veuve la Comtesse douairière de Paris, son fils et le Comte d’Évreux.

 

Portrait du Comte de Paris réalisé par sa petite-fille la comtesse Catherine de Limburg Stirum qui peint sous le nom de Catherine Ailesse. Catherine pose devant son œuvre au coté de sa mère la princesse Hélène, comtesse Evrard de Limburg Stirum.

 

Madame la Comtesse de Paris et sa sœur Maria-Magdalena, comtesse Jean d’Haussonville

 

Le duc d’Orléans et ses enfants : le duc de Chartres, la princesse Diane, vicomtesse de Noailles, et le Comte d’Eu.

 

La Princesse Marie-Liesse, Duchesse d’Angoulême, pose devant une de ses oeuvres, au coté de sa fille la Princesse Thérèse, étudiante à Paris.

 

Lors du vernissage, les Princes artistes de la famille d’Orléans ont posé une photo de groupe. On reconnaît de gauche à droite : la duchesse d’Angoulême, le comte Louis de Limburg Stirum, la princesse Chantal, baronne François-Xavier de Sambucy de Sorgue, le comte d’Évreux, la comtesse Catherine de Limburg Stirum, la princesse Hélène, comtesse Evrard de Limburg Stirum, le duc d’Orléans, la duchesse de Chartres et la princesse Marie, Princesse Gundakar de Liechtenstein.

 

À l’occasion de cette exposition le prince Eudes de France a mis en ligne un nouveau site dédié à sa famille : www.dorleans.org .Son épouse Madame la duchesse d’Angoulême a également mis en ligne son propre site internet : www.dorleans.org/ml dédié à son art, suivant ainsi l’exemple de sa belle-sœur, la princesse Marie de France qui possède également son propre site internet : www.liechtenstein-art.at/


Photos : David Nivière / un grand merci à Charles pour le partage

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.