Ce jeudi 15 août 2019, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris a participé aux festivités de l’Assomption en famille à Cotignac au sein du sanctuaire Notre-Dame de Grâces, qui célébrait cette année le 500ème anniversaire de l’apparition de la Vierge Marie dans cette petite ville du Var.

 

Fidèle à sa devise « Je pense en prince chrétien. J’agis en prince français » et aux vœux de Louis XIII qui en 1638 a consacré la France à la mère de Jésus Christ, le prince avait souhaité, en cette journée, venir à la rencontre de la communauté chrétienne dont l’héritier des rois de France ne cache pas sa proximité.

 

Temps de prière et de recueillement, en ce jour de l’Assomption, le prince et sa famille étaient donc présents, entourés des cadres de la Restauration nationale, dans cette ville, afin de rendre hommage à la Vierge Marie qui serait apparue ici, en 1519, au sanctuaire Notre-Dame des Grâces. C’est ici également que Saint-Joseph aurait sauvé, le 7 juin 1660, un jeune berger mourant de soif, qui trouva grâce à ses indications une source toujours en activité, devenu un lieu de dévotion.

 

La messe a été célébré en présence de Monseigneur Xavier Malle, évêque du diocèse de Gap et d’Embrun et de Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui entretient de longues et étroites relations avec la Maison de France.

 

Deux jours plus tôt, le prince accompagné de la princesse Philomena et de leurs cinq enfants les princes Gaston, Antoinette, Louise-Marguerite, Joseph et Jacinthe, avait visité en toute simplicité le château La Castille situé à Solliès-Ville dans le Var, au nord de Toulon. Propriété de l’Évêché de Frejus-Toulon, la visite s’est effectuée sous la houlette de Monseigneur Rey, Évêque de Frejus-Toulon, et du directeur du Domaine M. Marc Fischer. De «Très beaux moments de partages et de fraternité autour du vin et de l’Histoire » partagés par la page Facebook du château La Castille.

 


Merci au château de Castille et à Frédéric de Natal pour le partage

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.