Dans son édition de ce mercredi 26 juin 2019, le magazine “Point de vue”, publie une interview exclusive du chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris.

 

vingt ans après la mort de son grand-père, cinq mois après celle de son père, le prince Jean d’Orléans, nouveau chef de la Maison royale de France, a accordé un entretien exclusif au magazine . L’occasion pour le prince d’évoquer avec émotion la mémoire de ses deux prédécesseurs et, plus encore de se présenter en vérité, d’évoquer ses initiatives présentes et à venir, ainsi que ses espérances.

 

Dans cet un entretien , le prince Jean d’Orléans évoque son nouveau rôle de chef de la maison de France, se traçant dans la ligne droite de son grand-père « Il a joué auprès de moi un rôle fondateur (…), de réfléchir à ce qu’est la France. Son expérience m’a appris à conserver mon indépendance en toute circonstance, ce qui est le plus important » déclare le prince qui est aussi un père de famille averti. Pour la première fois, il nous parle du quotidien de son fils aîné, le dauphin. Pensionnaire à Carcassonne, le prince Gaston est un amateur de rugby et un amoureux de la nature, un jeune homme curieux de son environnement. Le comte de Paris n’en oublie pas pour autant ses autres enfants et l’affection qu’il leur porte.

 

Lors de son entretien, le prince rappelle une nouvelle fois quel rôle important, il a joué dans la rencontre entre les présidents français et italiens, se positionnant en recours possible. Sa solution ? Se faire connaitre des français et leur montrer sur le terrain qu’il est une alternative crédible. Il envisage un tour de France afin d’aller à leur rencontre. Le prince se place désormais au centre de l’échiquier politique et confirme l’élan qu’il a mis en place depuis plusieurs mois. Appelant à une refonte complète de l’Europe, il fait part de ses regrets de la perte du rôle arbitral au chef de l’état qui prévalait du temps des anciens quinquennats. Son combat actuel ? La préservation de l’environnement dont il se préoccupe depuis des années. Temps de restaurer la monarchie ? Le prince Jean rappelle que cette institution permet « de façon intrinsèque (d’être) au-dessus des combats partisans ».

 

 

Un magnifique entretien, publié sur 6 pages, riches en photos inédites du prince et de sa famille. Un entretien à découvrir dès aujourd’hui dans vos kiosques.

 


Merci à Véronique pour le partage

 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.