« O Vous, Saint Louis, roi chevalier, roi justicier, roi croisé, roi de France, modèle des hommes autant que modèle des rois, Vous la gloire de notre tradition politique, Vous qui vous efforciez d’ôter de votre royaume tous vilains péchés, enseignez-nous la véritable doctrine de gouvernement. Ayez pitié de nous qui sommes les fils de Vos sujets et membres de Votre royaume. Priez pour nous.Protégez-nous. Ainsi soit-il. » Antique prière à Saint Louis

 

Prière de consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus.

On aurait pu croire et espérer, mais pas longtemps, quand même, que cette magnifique et émouvante « Prière de consécration de la France au Sacré cœur de Jésus », émanait de notre nouveau Chanoine du Latran ! Mais la hauteur de ce langage élevé nous détrompa bien vite. Qui peut prier ainsi, si ce n’est un Prince ? Et quel Prince le ferait, hormis :  « Henri, Comte de Paris, Duc de France ? »

Lui seul peut oser ce ton et cette familiarité avec les anges et les puissances du ciel, lui seul est crédible et peut être entendu. Il est plus facile d’être « Roi très Chrétien » que Chanoine laïque ! C’est une Formidable nouvelle, une grâce merveilleuse que nous octroie notre Prince. Sa prière providentielle qui appelle les Saintes et les Saints protecteurs de la France à veiller sur nous est une bénédiction que nous ne saurions attendre d’un Chanoine émérite, fut-il du Latran !

« Le Roi te touche, Dieu te guérisse ! » disait-on quand il guérissait les écrouelles ; et que nous avions la foi en Dieu et en l’Amour du Roi. La foi se fait rare et l’amour se consomme comme le reste. Tout s’achète et se vend, le Ciel s’est obscurci, et même quand il est bleu azur, ce n’est plus qu’une référence météorologique. Le Prince nous parle d’un autre ciel : « Royal celui-là ! »

Un ciel qui contient notre passé, notre présent et notre avenir ! Le Ciel du Royaume de Dieu, le Ciel derrière le premier rideau qu’il faut déchirer pour entrer dans les cieux de la Foi, là où se trouve la Vérité ! Remercions notre Prince pour son intercession à ce Ciel là, pour cet appel pressant, cette prière incessante qu’il fait pour la France et les Français !


Guy Adain

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.