Monsieur « Petites phrases », Maître Balourd, armé de ses piques et de ses hallebardes fait pleuvoir depuis hier des traits et des flèches assassines sur le « Macroncosme » politicien des En-Marcheurs…

 

Tout se passe au ras des pâquerettes et ne vole pas très haut, voire même au niveau des taupes et des abris pour autruches effarées ! En-même temps, pour parler comme On-marche, «Tombées du ciel, à travers les nuages» (Sic) tel le chanterait Jacques Higelin. Le Sage nous abreuve de sentences royales…

 

« Sage s’écoule dans la clarté. Mais de tout temps les hommes ont préféré boire l’eau qui jaillit des grottes les plus obscures. »

Le Rocher de Tanios, par Amin Maalouf

 

Notre Sage à nous, Monseigneur le Comte de Paris, nous offre un texte lumineux, Les Trois Cavaliers Du Soleil :  «Il ne semble pas que nous puissions douter de la résurrection, un jour, de la France». La magnificence de ce texte devrait éclipser les petits borborygmes qui bruissent sur les radios… Il faut lui offrir un écrin ! Il faut que cette parole atteigne les oreilles et les cœurs, c’est la parole d’un Roi !

 

La France mérite qu’on lui parle ainsi, les Français sont dignes de cette hauteur de vue, de cette sagesse royale ! Il ne faut plus se résigner, il faut oser proclamer que Notre Sage est dans la Pure Vérité quand il affirme que «nous ne devons pas douter de la résurrection, un jour, de la France ». Il parle « Vrai » sa Sagesse est innée, il n’a pas… d’états-d’âmes ! Lui, est l’Âme de la France !

 

Ce texte est un Manifeste, un Appel du 21 août 2017, jour de la Saint Christophe, faisons-le devenir notre vade-mecum afin que notre Saint passeur nous protège dans le Grand Voyage pour la résurrection de la France.

Guy Adain

 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.