La famille royale de France dans les jardins du Domaine royal de Dreux

Monseigneur le Dauphin de France vient de publier sur son site internet ses vœux aux français pour cette année 2018 :

« Permettez moi, avec un peu de retard, de vous adresser tous mes vœux pour une bonne et heureuse Nouvelle Année, pour vous même, vos familles et vos proches. Que 2018 vous apporte d’abord les satisfactions personnelles auxquelles vous aspirez mais aussi dans votre travail qui reste, avec la famille, l’environnement immédiat dans lequel un être humain s’accomplit. Ensuite de façon plus large dans l’espace social où il tisse des relations plus étendues.

Vous l’aurez compris, l’homme n’est pas un individu isolé qui ne cherche qu’à satisfaire ses désirs, fausse expression de la liberté, comme on aime à nous le faire croire aujourd’hui. La liberté c’est voir le bien, le choisir et ensuite le mettre en œuvre. Dans la société ce bien à un nom : le bien commun. Vous savez que je suis attaché à la réflexion sur ce thème.

Je souhaite que notre pays suive cette voie plutôt que celle du replis sur soi égoïste où chacun cherche à satisfaire ses propres lubies, où l’on ne respecte plus rien, ni les enfants, ni les anciens, ni les femmes ni les hommes, ni la nature. Je dirais avec une formule un peu choc : le choix de la civilisation plutôt que celui de la barbarie. En fait, un monde plus humain. »

Armes du prince Jean de France

Monseigneur le Dauphin de France

Domaine Royal de Dreux, le 31 janvier 2018

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.