Pour en finir avec la propagande pseudo-légitimiste
Le livre de Patrick Germain, « Le roi légitime – Bourbons ou Orléans – L’impossible querelle entre cousins », fruit de deux ans de travail, s’appuie sur l’étude des conditions historiques dans lesquelles ont été préparées et signées les renonciations de Philippe V de Bourbon à ses droits à la Couronne de France et des ducs de Berry et d’Orléans de leurs droits à la Couronne d’Espagne, renonciations préalables et conditions essentielles des Traités d’Utrecht, signés en 1713. Il est de bon ton chez certains de dire que la renonciation de Philippe V, ayant été contraire à la loi fondamentale du royaume de l’indisponibilité de la couronne, n’était pas valide. Or elle a bien été prononcée et a bien produit des effets au cours des deux siècles qui ont suivi. Peut-on considérer que la mort du comte de Chambord était une raison suffisante pour juger nulle une renonciation faite 170 ans auparavant et donner à la descendance de Philippe V d’Espagne un droit à la couronne de France, revendication jusque là absente tant du débat national qu’international ?

Ce livre analyse aussi les rapports entre le comte de Chambord et le comte de Paris, dès avant et lors la tentative de restauration de 1873. Il met en évidence la position des monarchistes français à la mort du dernier Bourbon de la branche aînée. Tout concourt à considérer que le comte de Paris était bien l’héritier dynastique du comte de Chambord, dont la quasi totalité de l’entourage, s’était ralliée à cette idée. Seuls quelques membres de ce qui fut appelé «la petite chapelle de Frohsdorf » , comtesse de Chambord en tête, pensaient autrement.

Le livre de Patrick Germain montre bien quels sont les vrais rapports entre les monarchistes français et la Maison d’Orléans, la Maison de France, depuis 1883. Les tentatives de ceux qu’il appelle les néo-légitimistes pour reconnaître l’aîné de la Maison de Bourbon comme chef de la Maison de France semblent bien dérisoires au regard de l’histoire et reposent, non sur sa vision raisonnable, mais sur une impossibilité d’accepter la réalité française, qui ne peut faire l’impasse sur 1789 et 1830, et lui substituer une fantaisie dynastique. L’objectivité de l’auteur qui n’a jamais manifesté aucun sentiment particulier en faveur de la Maison d’Orléans se retrouve tout au long de ses analyses qui présentent les faits comme ils se sont passés, et ont été perçus au cours des siècles, et non comme certains souhaitent aujourd’hui qu’ils se soient passés.

  « Le roi légitime – Bourbons ou Orléans – L’impossible querelle entre cousins » offre au lecteur la possibilité de mieux connaître une querelle dynastique qu’il juge sans objet mais divise profondément le mouvement monarchiste français. Patrick Germain est l’auteur de “Charles et Zita, derniers souverains d’Autriche-Hongrie” et co-auteur de «Mon père, mon frère les Shahs d’Iran – Entretien avec le prince Gholam-Reza Pahlavi ».


« Le roi légitime – Bourbons ou Orléans – L’impossible querelle entre cousins », Patrice du Puy, Éditeur à Paris. ISBN : 979-10-90452-12-1 – Prix TTC : 19,50€

 

Il est possible de le commander directement chez l’éditeur :

http://www.patricedupuy-editeur.com/

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.