Voici une magnifique épée montée d’or fin, offerte à Monseigneur le duc d’Orléans, Philippe VIII de France, en reconnaissance de son coup d’éclat de 1890. Cette épée fut réalisée et offerte à l’héritier des rois de France, suite à une souscription réalisée par les jeunes conscrits de Paris, afin de rendre hommage à son coup d’éclat de 1890.

  •  La poignée représente la France reconnaissante, offrant à l’héritier de ses rois, l’épée que la république, lui avait refusé de porter, au service des Français, en effectuant son service militaire.
  • Le dessus de la garde représente le prince, alors Dauphin de France, le 2 février 1890, au Ministère de la Guerre, pour se faire incorporer et ce malgré la loi d’exil qui lui interdisait formellement de rentrer en France et, en conséquence, d’effectuer comme tout Français, son service militaire.
  • Le dessous de la garde représente les prison de la conciergerie et de Clairvaux où le prince fut incarcéré durant quatre mois pour être revenu dans son pays malgré la loi d’exil. Selon nos informations, cette épée serait aujourd’hui dans les fonds du National Army Museum de Londres.

(Cliquez sur les images pour les visualiser)

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.