Voici un croquis de la couronne réalisée par J. Chaumet pour l’archiduchesse Marie-Dorothée d’Autriche. Cette couronne a été remise à la princesse la veille de son mariage avec l’héritier du trône de France, Philippe VIII de France, le 4 Novembre 1896 à la Hofburg par la Duchesse de Luynes au nom du Comité des Femmes de France.

La couronne (représentant une couronne royale de France signifiant que l’archiduchesse allait devenir par mariage de jure reine de France) se compose d’un bandeau à jour enrichi de gros diamants servant de base à huit fleurs de lis dont sont issus huit puissants arceaux enrichis de gros diamants qui s’affinent et viennent supporter à leur jonction une fleur de lis dont le faîte est un immense diamant de 7 centimètres de circonférence.

En recevant la couronne des mains de la Duchesse de Luynes, la future Duchesse d’Orléans prononça les paroles suivantes :

« Je suis émue, touchée, et je remercie les Femmes de France, du fond du cœur. Dites-leur que je suis très heureuse et fière de recevoir cette couronne, et que je prie Dieu qu’elle descende un jour sur la tête de mon cher Philippe. Ce jour là, je saurai le seconder et faire tout mon devoir pour ma nouvelle patrie : la France »

Qu’est devenue cette merveille d’orfèvrerie et où se trouve-t-elle à présent ? Mystère…

  

 

Voici l’unique photographie de celle qui aurait dû être notre reine en 1896, la princesse Marie-Dorothée d’Autriche, épouse du Duc d’Orléans, Philippe VIII de France, la princesse est née archiduchesse d’Autriche. Cette photographie se trouve aujourd’hui à la Librairie du Congrès des États-Unis.


Matthias Beaufort

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.