L’héritier des rois de France, Monseigneur le comte de Paris, n’est pas le genre de prince à accourir à la moindre commémoration historique pour prouver  qu’il existe, il n’est pas non plus le genre de prince à tenter d’exister via les pages people de certains magazines. Le chef de la Maison royale de France, a une autre conception de sa mission. Pour lui,  assumer et honorer  l’héritage des rois de France, ne consiste pas à vénérer les cendres de l’ancien régime ou de ses gloires passées, mais plutôt d’œuvrer à maintenir vivace la flamme de cet héritage.

Aujourd’hui, du haut de ses 83 printemps, et ; il faut bien le dire ; au vu des probabilités qu’il puisse un jour ceindre la couronne de ses ancêtres, notre prince pourrait  légitimement aspirer à la tranquillité et profiter d’une retraite bien méritée. Mais un prince de France, reste un prince de France, son sens du devoir et son amour pour la France et les Français, l’oblige. « J’ai hérité d’une tradition qui m’oblige envers les Français. Notre mission n’a pas changé : elle consiste à répondre à l’espérance de justice, à traduire les exigences de la dignité. »

Aussi, l’année passée, le prince a beaucoup communiqué avec les Français, via le réseau social Twitter, le prince a également publié un grand nombre de billet politique et philosophique sur l’actualité et, début octobre, le prince nous a délivré un véritable message humaniste via son nouveau livre « La Royauté de l’Homme ». Depuis la sortie de son nouvel ouvrage, Monseigneur le comte de Paris a multiplié les entretiens radiophoniques et télévisuels. Voici donc un petit rappel des derniers entretiens du prince dans les médias :

 

 

Aidez-nous à faire connaître cet article en le partageant sur les réseaux sociaux.