...

Mgr. le comte de Paris: "Que la Paix puisse enfin se construire"

Mgr le comte de paris que la paix puisse enfin se construireDe nos jours chacun subit, avec plus ou moins d’agacement, de colère ou de révolte, les modes, les commandements ou les slogans imposés de l’extérieur, mais rarement mûris de l’intérieur. L’homme robotisé que l’on nous impose comme image, sclérose notre âme. On nous distille ce qu’il faut manger, aimer, faire ou penser et notre capacité de juger par nous mêmes s’atrophie pour bientôt disparaître dans les mêmes égouts que notre liberté d’être. Chacun ne comprend même plus le langage de l’autre, car le sens des mots a été inversé, eux-mêmes déformés, parfois aussi interdits d’existence. Nous sommes en plein « Babel » et les multitudes de tours de Babel nous suffoquent.

Au point de conclure qu’il existe une volonté politique, diabolisée, diraient certains, de réduire l’être humain à l’état d’esclave ou de pion au profit de castes complices qui s’arrogeraient le droit de diriger l’Europe, et pourquoi pas le Monde (?) pour le plus grand malheur de tous, au détriment de toute identité naturelle, nationale ou régionale qui, au fil des siècles a su contribuer à construire la France et cette même Europe dans toute sa diversité.

Il serait temps de comprendre l’urgence de bâtir la société en fonction d’une autre approche que celle qui nous fut léguée, il y a deux siècles, par l’esprit des « Lumières » et qui ne nous a apporté qu’illusions et malheurs. Il serait nécessaire de retrouver la dimension spirituelle -à ne pas confondre avec religieuse- de retrouver cette dimension qui gît au fond de notre âme, à l’aube de ce troisième millénaire.

Mais toute nouvelle structure ne peut s’édifier, pour durer, que dans l’harmonie et dans le sens de l’identité de chaque peuple. Ainsi la paix des Etats, la paix civile, découle de la paix des coeurs. Ce n’est pas un phénomène immanent, mais la résultante d’un enseignement et la manifestation d’une société, d’une nation gouvernée sereinement et dans la fermeté.

Shalom disent les Hébreux, Salam répliquent les Arabes. Souvenons nous de la cité de la Paix, « Salem » dont Melchisedek fut Roi-Prêtre… personnage mythique peut-être, symbole sans doute qui nous force à réfléchir pour considérer la paix comme une volonté et une nécessité d’ordonner le chaos intérieur et extérieur par un équilibre rigoureux dans la voie de la justesse et de l’Amour. C’est aussi la compréhension de cette réalité, que nous ne devons pas imposer aux autres peuples, différents de par leur propre histoire, nos modes et façons de penser.

Les deux piliers qui soutiennent la cité de la Paix, sont en effet l’Ordre et la Justice et leur ciment ne peut être que la compréhension et le respect d’autrui, comme de chaque peuple. Melchisedek Roi-Prêtre devient alors l’archétype de l’Homme parfait, parfait puisqu’il a trouvé sa propre voie, parfait parce qu’il est le juste qui réalise en lui,et autour de lui l’unité, parfait car il donne à chaque chose, à chaque être sa place dans un équilibre harmonieux.

Nous avons tous vocation à cette fonction créatrice et organisatrice, à ce mandat de roi-prètre, à ce rôle d’intermédiaire entre Ciel et Terre pour coordonner l’oeuvre qui, de tout temps, nous a été confiée.

N’y a-t-il pas de plus belle image pour nous remettre en mémoire le rôle qui est imparti à notre humanité que le caractère chinois Wang: trois traits horizontaux, le ciel, l’homme et la terre sont reliés en leur centre par un trait vertical, le Roi… ou encore le règne minéral, le règne végétal et le règne animal sont recentrés sur l’homme-roi dans sa verticalité. L’homme responsable pour que règne la paix sur cette terre, à l’image de ce qui est en haut dans la cité de Salem, la cité de la Paix.

Pour conclure je vous invite, d’où que vous soyez, qui que vous soyez, à méditer sur ces paroles du Prince Icare qui disait à Blake et à Mortimer dans « L’Énigme de l’Atlantide » : « Dites aux Hommes qu’ils se trouvent au seuil d’une ère nouvelle, pleine de possibilités merveilleuses, mais que jamais ni la science, ni la victoire ne leur apporteront la paix et le bonheur aussi longtemps qu’ils n’auraient extirpé de leur coeur ces deux fléaux, la Haine et la Sottise ».

523px-coat-of-arms-of-the-bourbon-restoration-1815-30-svg.png

 

Paroles d'Henri VII, Comte de Paris et Duc de France.

www.leblogducomtedeparis.fr

       

trait-de-separation.jpg     

L'Assemblée Générale de l'Institut de la Maison royale de France a été reportée

Image imrf

Le secrétariat de Monseigneur le comte de Paris nous informe que l'Assemblée Générale de l'Institut de la Maison royale de France initialement programmée le samedi 31 janvier 2015 vient d'être reportée à la demande du Prince. Nous vous tiendrons informés dès qu'une nouvelle date nous sera communiquée.

Pour plus de renseignements, merci de contacter l'Institut de la Maison royale de France, à l'adresse suivante : imrf@voila.fr

  

trait-de-separation.jpg

     

Mgr. le Comte de Paris rend hommage à Louis XVI dans la paroisse des Rois de France.

21 janvier2015

Mercredi 21 janvier, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris et son épouse Madame la comtesse de Paris ont présidés la traditionnelle Messe royale célébrée à la demande de l’Oeillet Blanc pour le repos de l’âme du roi Louis XVI, en l’église de Saint-Germain-l’Auxerrois, paroisse des rois de France.

Malgré le froid, cette année encore, l'Eglise de Saint Germain l'Auxerrois était quasiment comble, puisque plus de 200 royalistes parisiens étaient venus accompagner leurs princes pour rendre hommage au Roi Louis XVI, lâchement exécuté il y a 222 ans. Cette messe, célébrée à la demande de l'association l'Oeillet Blanc, a été célébrée par Monseigneur Eric de Moulins Beaufort et le père de la paroisse. Le Chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris a rédigé et lu avec beaucoup d'émotion une prière pour le Roi Louis XVI, pour la Reine Marie-Antoinette et bien sûr pour le petit Louis XVII, mort seul et abandonné dans un cachot du Temple.

À l'issue de la célébration, le Prince et la Princesse ont pu rencontrer les personnes présentes et échanger longuement avec eux, avant de quitter la paroisse des rois de France pour présider le traditionnel Dîner de l'Oeillet Blanc. (merci à nos amis pour le partage des photos )


Cliquez sur les photos pour les agrandir

10432956 425985177558778 6606617700314088026 n10409543 898130240239036 7133870802334415060 n10917035 898130420239018 7146873118103049291 n10357595 898130586905668 4082116815088792434 n

10155727 898130716905655 6732665781566713815 n10930875 423864411097182 508058643220890095 n10929954 898130850238975 4471383124680753002 n10930154 898131083572285 8455763538868204104 n

10881850 898131383572255 6662485541138706889 n10926430 898131573572236 6746240446500918973 n10806206 898132236905503 4342611977592251694 n10885159 425985330892096 8581782525561789932 n

10945576 425986564225306 7919055116905006690 n1794567 425985334225429 4528421606134821474 n10922593 425985180892111 4098037067212585146 n10931237 425987254225237 4516876746563657496 n

      

trait-de-separation.jpg

          

21 janvier 1793 : " l'erreur initiale de la France "

21 janvier 1793C’était en dix sept cent quatre vingt treize, le 21 janvier très exactement, soit 222 ans à compter d’aujourd’hui, nous, Français, Gens de France, mais plus particulièrement Sans Culottes, avions commis le régicide ! Un premier crime abominable que nous continuerions par l’assassinat de la mère et l’enfant : Louis XVI, Marie-Antoinette, Louis XVII le dauphin. Parricide, matricide, infanticide, l’horreur absolue, perpétrée par nos ancêtres déculottés !!!

Et nous français d’aujourd’hui, abusés par notre classe politique, qui nous fait voir la vie en rose, en sommes fiers, et nous le fêtons ! C’est comme si nous nous enorgueillissions d’avoir crucifié Jésus ou brulé Jeanne d’Arc ! En ces temps de repentir, où nos politiques pleurent des larmes de crocodiles honteux de leurs grandes dents et de leur cuir dur. Ils pourraient mettre à l’ordre du jour de rétablir la vérité sur l’ignominie de l’odieux assassinat de notre Roi Louis XVI !

Demain, des messes seront célébrées en hommage à Louis XVI pour se souvenir de ce funeste 21 janvier 1793. Le pays se meurt d’avoir assassiné son Roi, père du Peuple et sa Famille. Aujourd’hui encore nous tuons « La Famille » symbole de l’ordre ancien. Le pouvoir est en déshérence et la France se délite et se meurt. Certes la France est un grand pays, par sa taille et par son histoire, son héritage est grandiose, mais les temps actuels que nous vivons ne sont plus dignes de notre prestigieux passé et augurent un sombre avenir. Nous ne sommes ni nostalgiques ni passéistes, bien au contraire, nous ne sommes tournés que vers l’avenir, comme les Rois Mages ; le Ciel et l’étoile guident nos pas. Hérode n’était plus crédible, aussi les Rois Mages ne l’ont pas écouté, Dieu avait parlé en leur cœur et ils savaient ce qu’ils avaient à faire… Et nous aussi, Gens de France, nous savons !

Le besoin de royauté est latent, la Famille Royale de France est là, prête à servir la France ; ce qui peut paraître impensable, inimaginable, incongru est on ne peut plus simple et réalisable dès demain, sans bouleversement majeur ni révolution sanglante. Il suffirait d’y croire, d’espérer et de réaliser…Osons retrouver notre audace en pensée et en action !

   
Guy Adain

    

"Je me demande si l'erreur initiale de la France, ne date pas de l'exécution de Louis XVI"
Raymond Poincarré, Président de la République de 1913 à 1920

  

trait-de-separation.jpg

          

Monseigneur le comte de Paris se mobilise pour les enfants réfugiés

Mgr le chef de la maison de france comte de paris

Très concerné par le sort des enfants touchés par les conflits armés, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris et son épouse Madame la comtesse de Paris ont souhaités participer le mois dernier à plusieurs soirées caritatives organisées au profit des enfants réfugiés. Les princes étaient notament présents lundi 8 décembre à une soirée caritative organisée au profit de l'association "Aide à l'Enfant Réfugié " puis le vendredi 12 décembre lors de la soirée caritative organisée par Madame Marisa Berenson au profit de l'association "Children for Peace" qui vient en aide aux enfants réfugiés de Syrie.

Les photographes de Getty images et de Bestimage étaient présents lors de cette dernière soirée organisée dans le cadre du Cercle de l'Union interalliée à Paris et ont donc publiés sur leurs sites plusieurs nouvelles photos du Chef de la Maison royale de France.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

460375322460375312460375540460375318460375352

46038035479g7ec5k

Si comme nos Princes vous souhaitez vous aussi soutenir ces deux associations, vous pouvez vous rendre sur leurs sites internet en cliquant sur les liens ci-dessous.

L'Aide à l'Enfant Réfugié (A.E.R)      The Children for Peace

  

trait-de-separation.jpg

        

Citation du mois de janvier 2015

Ernest renan

" On se figura que l'état, qui s'était incarné dans le roi, pouvait se passer du Roi, et que l'idée abstraite de la chose publique suffirait pour maintenir un pays où les vertus publiques font trop souvent défaut. Le jour où la France coupa la tête à son roi, elle commit un suicide (...) La France était une grande société d'actionnaires formée par un spéculateur de premier ordre, la maison capétienne. Les actionnaires ont cru pouvoir se passer du chef, et puis continuer seuls les affaires. Cela ira bien, tant que les affaires seront bonnes; mais, les affaires devenant mauvaises, il y aura des demandes de liquidation. "

  

 Ernest Renan (1823-1892)

Écrivain, philosophe et historien


  

trait-de-separation.jpg

    

Adhérez à l'Institut de la Maison Royale de France

Imrf 2015

L'Institut de la Maison Royale de France est l'association officielle de l'héritier au trône de France. En héritier des quarante Rois qui, en mille ans, ont fait la France, Monseigneur le Comte de Paris a à cœur de servir la France et les Français.

Les objectifs de Monseigneur le Comte de Paris sont :

  • de promouvoir un  mouvement d'idées qui redonne vigueur à la société et espoir aux Français de tous bords.
  • de rendre la France aux Françaises et aux Français de coeur. Il faut tout d'abord retrouver ses racines et redonner à chacun sa noblesse, sa nécessité d'exister, son destin fondamental qui est de s'accomplir et de se dépasser dans sa fonction et dans son rôle, à la ville comme à la campagne.

L'homme se trouve placé actuellement dans une sorte de prison dont les portes et les fenêtres ont été volontairement obstruées. Plus de contacts avec la nature, le jour et la nuit se confondent. Plus de vie. Dans cet espace clos se concoctent des techniques de manipulation, mais rien qui puisse permettre à l'Homme d'appréhender la réalité du monde extérieur.  La mission d'un Prince de la Maison Royale de France est d'ouvrir les portes et les fenêtres pour que la lumière puisse jaillir dans cette caverne. Il faut indiquer des voies à ceux qui le désirent pour sortir de ce monde sans repères. L'Institut de la Maison Royale de France est l'outil dont le Comte de Paris s'est doté pour ce faire.

Au moment où la France voit sa souveraineté et son identité se déliter, le Comte de Paris ressent, comme tant de Français, l'impérative nécessité de construire ensemble un nouvel avenir harmonieux et d'une tout autre dimension. Le Comte de Paris est prêt à assumer et à accompagner, avec tous ceux qui y sont préparés, cette formidable mutation. Les Français sont riches en projets politiques, culturels et scientifiques, témoignages de la pluralité de ce pays et porteurs de leurs espérances. A cet égard, un Prince de la Maison Royale de France doit demeurer le ferment d'équilibre et d'unité de cette diversité. Plus nous serons conscients de la dignité de l'homme et du rôle de chacun au sein de ces communautés, plus nous saurons répondre à la mission dynamique de la France en Europe et dans le monde.

Pour rejoindre l'Institut de la Maison Royale de France et ainsi marquer votre fidélité à la personne de Monseigneur le comte de Paris, téléchargez le bulletin ci-dessous et retournez-le accompagné de votre chèque  à l'adresse suivante : Institut de la Maison Royale de France, 102bis rue Miromesnil 75008 Paris.

18.pdfBulletin d'adhésion à l'Institut de la maison royale de France

 

trait-de-separation.jpg

 

La princesse Louise-Marguerite de France hospitalisée pour une opération

8h4q9stz

Nous venons d'apprendre que la princesse Louise-Marguerite de France , troisième enfant du duc et de la duchesse de Vendôme vient d'être hospitalisée. En effet, la petite princesse Louise-Marguerite, âgée de 5 mois et demi, sera opérée dans les jours qui viennent. Ceci était prévu et rien ne se fait dans l'urgence. Tout se passera donc bien. Nos Princes savent qu'ils peuvent compter sur les pensées et les prières des royalistes, et eux-mêmes demandent particulièrement la protection de Saint Louis, de Sainte Marguerite et de la Bienheureuse Louise, fille de Louis XV.

Le Duc et la Duchesse de Vendôme, ont actuellement les préoccupations que connaissent les parents à la veille d'une importante intervention chirurgicale de leur enfant. En raison de ces soucis, les Princes espèrent que ceux qui ont eu la gentillesse de leur envoyer leurs vœux comprendront que les réponses individuelles ne sont pas possibles cette année. ( Source Lafautearousseau )

 

trait-de-separation.jpg   

Henri VII : "j’ai été ému, triste dans mon cœur et révolté par cette barbarie sauvage"

Le chef de la maison royale de france 1

Comme toute la France, comme tous les Français, sans exclusion, j’ai été ému, triste dans mon coeur et révolté par cette barbarie sauvage, l’innocence en moins, qui nous frappe. Les portes de l’abîme se sont ouvertes et l’ouragan peut maintenant se livrer à ses débauches d’énergie destructrices. C’est ainsi que peuvent mourir les civilisations.

L’élan de solidarité qui s’est manifesté, par delà même nos frontières, doit s’accomplir dans une transmutation des esprits et des coeurs, au delà de tout clivage politique partisan, sinon l’ouragan qui se prépare pourrait nous balayer, la France comme l’occident. C’est notre civilisation chrétienne que nous devons défendre, tels les Chevaliers d’antan avec l’amour de notre prochain, la défense de la veuve et de l’orphelin, et non pas nous battre en fonction d’un politiquement correct ou d’une idéologie qui exclurait vingt-cinq pour cent des Français ou toute autre religion digne de respect et qui a droit de cité sur notre terre, dans les limites de la loi et celles de nos coutumes, sur la terre de nos pères, de nos ancêtres.

Je suis un homme libre, libre de tout clivage politique ou religieux, car je m’adresse à vous en tant que Français de vielle souche, qui eut pour ancêtre une Princesse Fatimide arabe, Zaïda, épouse d’un Roi d’Aragon, une Princesse orthodoxe, Anne de Kiev, épouse du Roi de France Henri I°, une Princesse d’origine juive Marie de Médicis épouse d’Henri IV qui lui même fut, un temps, protestant, on lui doit d’ailleurs l’Edit de Nantes qui protégeait le culte protestant en France.

En ce jour, je suis fier de mes ancêtres qui, avec vous, Françaises et Français, du plus humble au plus élevé, avez avec ma Famille construit cette France que nous aimons. Retrouvons ensemble nos racines pour bâtir une France forte qui se rie des sectes et de ces soi-disant élites qui ne pensent qu’à leur argent et à leur pouvoir et qui confisquent notre liberté à leur seul profit.

La Liberté se conquière non pas en écrasant le voisin, mais en respectant sa liberté. L’égalité se construit non pas en coupant les têtes qui dépassent mais en aidant le voisin à accomplir son destin, là où il se trouve, quant à la fraternité, vous la connaissez autant que moi, puisque chacun de vous l’avez vécu à votre façon pour  Charlie, avec Charlie, car nous sommes tous Charlie. Ce sont mes souhaits de nouvel an.

 

523px-coat-of-arms-of-the-bourbon-restoration-1815-30-svg.png

 

Paroles d'Henri VII, Comte de Paris et Duc de France.

www.leblogducomtedeparis.fr

       

trait-de-separation.jpg     

 

 ©La Couronne.org           site co-administré par :  By-Emblem - Création de site internet