...

La famille royale de France au Baptême d'Augustine de Sambucy de Sorgue

La famille royale de france 3

Le 11 mai dernier la famille royale de France  a assistée au baptême de la fille du baron et de la baronne de Sambucy de Sorgue en la Chapelle Notre-Dame de compassion à Paris. La petite Augustine de Sambucy de Sorgue est la fille du baron Axel de Sambucy de Sorgue, ( fils de la princesse Chantal de France et du baron François-Xavier de Sambucy de Sorgue) et de son épouse Charlotte Paul-Reynaud.

 

Parmi les membres de la famille royale de France étaient présent, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de paris et son épouse Madame la comtesse de Paris, ainsi que son fils, Monseigneur le prince Jean de France. La grand-mère de la petite Augustine, la princesse Chantal de France et son mari le Baron Xavier-Francois de Sambucy de Sorgue, ainsi que le Prince Michel de France .

 

Les photographes de Newscom étaient présents pour l'occasion ce qui nous permet de pouvoir vous offrir aujourd'hui quelques nouvelles photos de la famille royale de France prises lors de cette journée.

 

Cliquez sur les images pour voir les photos

Le comte et la comtesse de Paris avec le prince jean de FranceLe comte et la comtesse de Paris avec baron axel de sambucy de sorgueLe prince jean de france avec baron francois xavier de sambucy de sorgueBaron et la baronne de sambucy de sorgue avec le prince jacque

 

Le baron et la baronne baron de sambucy de sorgueE8to6mvkLe prince jean de France avec charlotte paul reynaudBaron xavier francois of sambucy de sorgue et la princesse chantal de france

   

trait-de-separation.jpg

           

 

Grâce à la «Normalité» républicaine, le pays où nous vivons ne ressemble plus à la France

La france

Disons-le crûment : On en crève de cette banalité érigée en « Normalité » ! La France:

- N’est plus « fille »  (théorie du genre)

- N’est plus « aînée » (discrimination)

- Et n’est encore moins « fille aînée de l’Eglise (laïcité oblige).

Plus de Foi, plus de Religion (éventuellement admissible celle des autres), les français n’ont plus de travail, plus de monnaie propre (mais de l’argent sale…), plus de famille  et bien évidemment : plus le moral ! Le pays où nous vivons ne ressemble plus à la France ! On a envie de hurler : « Hé je suis français, moi ! » Et si nous décidions d’inverser la tendance ? Nous en sommes arrivés là par une révolution, tout ce qui était en haut, s’est retrouvé en bas, un demi cycle est achevé, nous entamons la remontée. Et vu l’état du pays, l’on peut être sûr que la descente est achevée !

 

Alors, au diable le politiquement correct, au diable cette affligeante et triste « Normalité ». Chassons les Marchands du Temple, et qu’ils aillent trafiquer ailleurs entre élites pharisiennes… Pendant ce temps là, les français vont se réapproprier leur pays et remettre les pendules à l’heure. Jadis un adage disait : « Un Roi, une Foi, une Loi ». Certes il n’en reste rien, et ce sera une bonne raison de commencer par là.

- Un Roi, pourquoi pas ? Qui pense que ce pourrait-être pire qu’aujourd’hui ? Un Roi pour tous les français, un Roi qui ne sera pas gauche, un Roi au-dessus des partis, un Roi modèle, un Roi référence, un Roi aimant, un Roi responsable (sans besoin qu’on lui fasse signer un pacte…)

- Une Foi, c’est indispensable, Foi en Dieu, Foi en la Providence, Foi en l’Homme.

- Une Loi, éthique, morale ; mieux encore « Les Tables de la Loi ».

 

Déjà muni de ce vade-mecum, l’on pourrait-y voir un peu plus clair ! Il ne s’agit pas d’un retour en arrière ou d’une contre-révolution, bien au contraire ; une révolution comporte un tour complet autour d’un axe, et nous entendons terminer le travail,  effectuer la seconde période, achever la Révolution commencée en 1789 ! Ce qui était pourri est tombé et n’a pas survécu. Par contre, malgré le temps, malgré des volontés tenaces et agressives d’éradiquer plusieurs traditions ancestrales de notre Vieille France, certains us et coutumes ont perduré envers et contre tout.

- La Religion, de nos pères et un respect pour le religieux, sans être intégriste ou calotin à l’extrême, les français sont attachés à leurs paysages de clochers et à leur civilisation judéo-chrétienne. La France est fille aînée de l’Eglise et entend le rester, c’est bien notre droit d’aimer le béret et la baguette, d’aimer nos cathédrales et la magie de Noël…

- La Famille, dans sa forme originelle, la famille française et ses traditions, son mode de fonctionnement et tout ce qui fait et définit la France. En matière de famille, chez nous, la « théorie » a plutôt mauvais « genre ».

- La Famille royale de France a plutôt bien survécu, malgré toutes les attaques et la loi d’exil. Le principe royal n’a jamais cessé d’exister et, est bien vivant aujourd’hui ! La France peut jouer un rôle important en Europe, la Révolution française a éclairé et scandalisé l’Europe et le Monde. Elle a fait naître des espaces de Liberté inconnus avant elle. Elle s’est aussi vautrée dans la Terreur, commis le régicide et bien d’autres crimes atroces ; pour finir par accoucher des guerres napoléoniennes qui ont saigné la France.

La seconde période de la Révolution est une autre page d’histoire qu’il nous reste à écrire, et les temps sont venus pour le faire.

Guy Adain

   

trait-de-separation.jpg    

Une fête pour les 50 ans de Monseigneur le duc de Vendôme

Le duc et la duchesse de vendôme

L'héritier de la Maison royale de France, Monseigneur le prince Jean de France, duc de Vendôme, fêtera mardi son cinquantième anniversaire. Né le 19 mai 1965, le prince célébrera son cinquantième anniversaire lors d’une réception offerte par son épouse Madame la duchesse de Vendôme au Domaine Royal de Dreux.


Après une messe célébrée en l’église Saint-Pierre de Dreux, le dimanche 24 mai 2015, un déjeuner sera servi au Domaine Royal. Les nombreux invités de Madame la duchesse de Vendôme seront ensuite conviés à la visite du beffroi et de la ville de Dreux avant de rejoindre le Domaine royal pour une collation.


Afin de marquer dignement l'anniversaire de l'héritier de la Maison royale de France, nous publierons, dès aujourd'hui et jusqu'à mardi sur la page officielle du blog de La couronne, plusieurs séries de photos consacrées au Prince et à sa famille. (Source Noblesse et royautés)

   

La page Facebook du blog de La Couronne

    

trait-de-separation.jpg   

La petite princesse Isabelle d'Orléans en photo dans le magasine CARAS

Isabelle d orleans

Le journal "Caras" vient de publier trois nouvelles photos de la petite princesse Isabelle d'Orléans. Ces photos ont été prises lors d'une fête caritative pour les enfants à Lisbonne et ont été publiées dans un article de quelques lignes, consacré à Leurs Altesses Royales, le duc et la duchesse d'Anjou et leur fille. Vous pouvez retrouver cet article sur le site internet du magazine Caras ( ici ) .

  

Cliquez sur les images pour les visualiser

11013587 10152975245298565 8874142228793367961 n11113761 10152975245303565 9182543139698949421 n11243455 10152975245318565 7080406815706019051 n

 

trait-de-separation.jpg    

 

La princesse Anne de France et le duc de Calabre fêtent aujourd'hui leurs noces d’or.

La princesse Anne de france

L’infant Carlos et S.A.R. la princesse Anne de France, duc et duchesse de Calabre fêtent aujourd'hui leurs noces d’or. Leur mariage fut célébré le 11 mai 1965 à la Chapelle royale Saint-Louis de Dreux. Le prince Carlos de Bourbon-Deux-Siciles, est le fils du prince Alfonso de Bourbon-Deux-Siciles et de la princesse Alice de Bourbon-Parme. Le couple qui vit à Madrid a eu cinq enfants et compte 20 petits-enfants.

 

La soeur du chef de la Maison royale de France, la princesse Anne de France, "fille de France ", passe les premières années de sa vie en exil en Belgique, au Maroc, en Espagne et au Portugal. Adolescente, elle est cependant autorisée à venir poursuivre ses études en France et à y passer son baccalauréat. En 1960, Anne de France noue une idylle avec son cousin, le roi en exil Siméon II de Bulgarie . Cependant, le Vatican lui refuse le droit d’épouser un non-catholique et son père, le comte de Paris (Henri VI de France)  met un terme à la relation des deux jeunes gens. En 1961, la princesse fait la connaissance, à Madrid, de son futur époux, Charles de Bourbon-Siciles . Très rapidement, une relation se développe entre les deux cousins et, dès 1963, le journal Point de Vue fait état de leurs fiançailles prochaines. Mais les choses ne sont pas aussi simples pour le jeune couple. Le comte de Paris est en effet en froid avec le père de Carlos, l’infant Alfonso de Borbón-Dos Sicilias, parce qu’il ne reconnaît pas ses prétentions dynastiques sur le trône des Deux-Siciles. De son côté, Carlos soutient son père et se déclare même Chef de la Maison royale des Deux-Siciles à la mort de celui-ci.

  

Finalement, après bien des concessions, Anne et Carlos obtiennent l’autorisation de se marier en 1965. L'année suivante, les jeunes mariés s’installent à Madrid où le « duc de Calabre » est avocat spécialiste du droit des affaires. De son côté, la princesse Anne de France s'adonne à la peinture, discipline à laquelle elle s'initie dans l’atelier du peintre espagnol Pablo Echevarría et qu’elle pratique ensuite de manière semi-professionnelle, comme plusieurs de ses frères et sœurs. Ses œuvres ont été temporairement exposées dans divers musées d'art contemporain et la « duchesse de Calabre » réalise régulièrement des expositions en Espagne.

    

Nous vous proposons ci-dessous quelques belles photos du mariage civil à Louveciennes, puis du mariage religieux à Dreux de la princesse Anne de France.

Cliquez sur les images pour les visualiser

10931052 10153182634520901 5024545341219007858 n11069866 10153182634525901 3881106999558791032 n10996519 10153182634515901 2647280352283643634 n11150543 10153182647520901 5282789084071125023 n

11210484 10153182647515901 6496552954868172122 n11251282 10153182647530901 491871431519524210 n508004249

AnneAnne de franceUrl 3Anne de france 2Anne de france 3

  

trait-de-separation.jpg

           

Le baron et la baronne Axel de Sambucy de Sorgue s’installent au Maroc

Le baron axel de sambucy de sorgue 1

Le baron Axel de Sambucy de Sorgue, fils de la princesse Chantal de France et du baron François-Xavier de Sambucy de Sorgue, et son épouse Charlotte Paul-Reynaud ont décidés de s'installer à Marrakech. C’est dans cette ville où vivent les parents de la jeune femme, que le couple s’est marié au cours de l’été 2014. Avec leur petite Augustine, ils vont s’établir dans le quartier de Guéliz. Ils y ouvriront un salon de thé-épicerie fine « Le Comptoir de Charlotte ». Le baron Axel a fait des études d’hôtellerie et a travaillé dans différents palaces notamment à Bruxelles.

  

Il est important de rappeler que la famille royale de France entretien depuis des générations un lien privilégié avec le Maroc et la famille royale Marocaine. En effet, le Baron Axel de Sambucy de Sorgue n'est pas le premier membre de la famille royale de France à s'installer au Maroc, puisque,  avant lui, son grand-père feu le comte de Paris (Henri VI de France) et son arrière-grand-père le duc de Guise (Jean III de France) avaient eux aussi, séjourné au Maroc durant leurs exils imposés par la loi de 1886 qui interdisait le sol français aux membres de la famille royale de France. ( Photo : Point de vue ) 

 

trait-de-separation.jpg

         

Les monarchistes furent les premiers résistants en France, le saviez vous ?

Les monarchistes furent premiers resistants en france le saviez vous 1

Si des royalistes virent dans la Révolution nationale du Maréchal Pétain, les perspectives d'une restauration de la monarchie, ainsi que brièvement le Comte de Paris (qui déçu de ne pas être entendu rejoindra Charles de Gaulle) , d'autres s'engagèrent dans la résistance.

Car loin de toute idéologie républicaine ou communiste, le premier groupe de résistants recensé en France fut monté par .. un monarchiste alsacien de Molsheim, le journaliste Paul Armbruster. Il envoie rapidement l’abbé de Dartein (précepteur du Comte de Paris) prendre contact avec le Général de Gaulle à Londres. La plupart des résistants monarchistes, membre du groupe clandestin n'avaient pas entendu l'Appel du 18 juin (comme une large majorité de français par ailleurs en dépit de ce que la légende affirme) .

C'est dans l'Action française, avec les comptes rendus réguliers fait par le royaliste, (écrivain et futur chef des Forces françaises de l'intérieur) Hubert de Lagarde (mort en déportation en 1945) à propos des premiers ouvrages du général de Gaulle ainsi que ceux de Maurras qui rendra compte des actions de résistance du Général par des articles entre le 6 juin et le 17 juin 1940, qu'ils découvriront Charles de Gaulle. De leurs contacts avec Dartein, De Gaulle et Londres vont comprendre que des groupes de résistance se sont déjà formés et sont actifs sur le territoire français. Les monarchistes venaient de créer la résistance auquel De Gaulle donnera ses lettres de noblesse. !

Parmi les résistants (et vichysso-résistants) , citons encore le Lieutenant Honoré d’Estienne d’Orves, Jacques Renouvin, (père de notre ami bien connu Bertrand Renouvin) chef des groupes francs de Combat et honoré en janvier dernier , Raymond Toublanc, membre du réseau royaliste de l’Anjou (torturé par les allemands dans le ville du Roi René, avant également de mourir en déportation) , Jacques Perret, qui porta fièrement un insigne de cœur chouan sur la poitrine, le colonel Romans-Petit, à la tête des maquis de l’Ain, le Colonel Gilbert Renault dit Rémy , le Général de Bénouville ,les Maréchaux de Lattre de Tassigny et Leclerc (de son vrai nom Philippe de Hauteclocque, né dans une famille fortement attachée au drapeau blanc royal) , le breton Luc Robet, issu d’une famille profondément ancrée dans catholicisme et le royalisme (membre actif des réseaux Hector, Alliance et de l’Organisation de Résistance de l’Armée, torturé et déporté en 1944), le duc de Choiseul Praslin qui refusa les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain , François et Henri d'Astier de la Vigerie ( qui organisèrent le complot d'Alger qui permit au royaliste de 18 ans, Fernand Bonnier de la Chapelle d'assassiner l'Amiral Darlan ) et enfin tous ces militants royalistes anonymes qui luttèrent ( contre où à côté du Maréchal Pétain d'où l'origine du nom "Vichysso-résistants" ) pour un seul idéal ..la sauvegarde et la protection de la patrie au nom du Roi et des Lys de France …

La république oublie volontairement ou non, la part importante et non négligeable que les royalistes ont prise dans les nombreux combats qui ont suivis la Libération et lors du débarquement en Algérie française lors de l'opération Torch.

Amis monarchistes, ne les oublions pas aujourd'hui en ce 70 ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. Nos aînés d'hier restent à jamais nos inspirations de demain . Vive le Roi !

Frederic De Natal,

S.G. de la Conférence monarchiste internationale et Journaliste-Pigiste à Point de vue Histoire

   

trait-de-separation.jpg

       

Henri VII: "la plus grande guerre de religion que l’on puisse imaginer, est déjà commencée"

La plus grande guerre de religion que l on puisse imaginer est deja commencee

Dans cette immensité,où le souffle du vent et le feu du soleil font chanter le sable, l’homme se sent infiniment seul et pourtant en harmonie avec l’Éternel. C’est ainsi que dans le désert ont pris naissance les trois grandes religions monothéistes, dans cette forge de l’âme et celle des épousailles avec le cosmos. Elles sont issues de la macération de l’âme, de l’esprit et de la rencontre, de Moïse, de Yeshua et de Mahomet avec Celui que l’on ne peut nommer, Yod-He- Vav-He, Abba pour le Christ.

Pour ces trois grandes voies de la spiritualité, il n’existe qu’un seul Dieu. Il est l’UN et Sa Loi est divine. La Loi ne peut être assimilée au dogme, car elle n’est pas religieuse.. Cependant elle peut être sacrée et même consacrée selon des pratiques rituelles qui varient selon les époques et selon les lieux. Mais toutes prônent une exigence fondamentale, le respect. Le respect et la Loi font oeuvrer dans le même sens ceux qui respectent l’ordre du cosmos et celui de la nature, sous toutes ses formes, parmi lesquelles la nature humaine. C’est ainsi que ces trois religions nous disent: « Tu ne tueras pas ton prochain. »

Pourtant la troisième guerre mondiale, la plus grande guerre de religion que l’on puisse imaginer, est déjà commencée. Les dirigeants politiques, cloisonnés dans leurs castes, n’ont d’autres objectifs que de se maintenir au pouvoir et d’y faire carrière sur le dos des troupeaux de moutons à tondre ou à transformer en chair à canon… Se considérant bien trop souvent comme des demi-dieux, ils tentent de bâtir une nouvelle civilisation sur les ruines de celle qui existe encore, sans se rendre compte qu’ils ne sont que de pauvres diables qui détruisent des siècles de savoir vivre ensemble, de savoir créer, des siècles de culture et de spiritualité. Ils tentent de déconstruire des sociétés qui ont su évoluer, une civilisation que la majorité d’entre nous ressent comme un besoin.

A l’image du « Bozon de Higs », découvert par les scientifiques du CERN, à la recherche des origines de l’univers, ils ont rencontré la « particule de Dieu ». La physique poursuit sa quête par la métaphysique. Et à compter de cet instant, celui du « big bang », la Loi de l’évolution entreprend sa route selon le schéma d’une spirale semblable à celle, infiniment plus minuscule, de notre propre ADN. L’évolution, celle des sociétés demeure une nécessité vitale. Mais pas les révolutions qui n’engendrent que mort et désastres. Évoluer n’est pas suivre les modes de l’instant, encore moins quelque idéologie « absconne », ces nouveaux dogmes archaïques et sclérosants puisés aux sources du terrorisme de la révolution Française, puis celle des marxistes, des trotskistes ou du national socialisme ainsi que de leurs succédanés qui ont essaimé de par le monde. Ils continuent d’engendrer le malheur économique et social, le chômage, la désespérance et toutes les misères humaines et le suicide lorsqu’on ne sait pas faire autrement. La religion nihiliste de la laïcité, qui tente de s’implanter a ses faux prophètes qui soufflent sur les braises qu’ils ont allumées, réveillant ainsi tous les extrémismes qui ne sont pas l’apanage de l’islam car ils existent aussi parmi les chrétiens et chez les descendants d’Israël. Ainsi la nouvelle guerre de religion est en gestation sue les terres d’Europe.

Il faut bien prendre conscience que l’armada des « boat people » qui envahissent l’Europe par la Méditérranée, sans oublier les drames horribles de ces bateaux pourris qui chavirent avec leur cargaison d’hommes, de femmes et d’enfants, tout cela fait partie de la stratégie globale du terrorisme à multiples facettes, comme s’ils avaient reçu une puce électronique dans leur cerveau et dans leur coeur afin d’être guidés dans leurs actes, dans une juste cause et peu leur importe d’être broyés par la machine car la porte du paradis leur est ouverte…

Il nous faut donc inventer d’autres solutions que celles de patrouilleurs qui ne peuvent faire qu’oeuvre humanitaire, alors qu’il faut traiter le problème à sa racine, car on ne peut arrêter un nuage de sauterelles avec un filet à papillon. La France, comme l’Italie et l’Espagne conservent encore des lient d’amitié historiques avec de nombreux pays d’Afrique du Nord, du Moyen Orient et des pays sub- sahariens. Pourquoi ne pas proposer au reste de l’Europe la mise en place d’un Plan Marchall. Le projet de Michel Jobert et de François Mitterand , l’Axe Nord Sud, n’a malheureusement pas eu de suite, ou si peu. Le moment est venu de rendre vivante cette belle idée. Un programme d’aide, non pas financière, mais économique,industrielle et sociale pour stabiliser la population sur place. Un programme qui protège ces pays des prédateurs mondialistes, mais adapté à chaque pays, à chaque région géographique, qui ne soit pas un pillage de leurs ressources, mais leur fasse prendre conscience de leurs richesses, dont ils doivent pouvoir tirer profit.

Mais ne leur imposons pas une démocratie que nous ne sommes même pas capables de rendre vivable. C’est le seul moyen à mes yeux pour que les « criquets » ne puissent s’envoler vers l’Europe, c’est également tarir la sève qui alimente les révoltés le terrorisme qui se mondialise. Alors la méditerranée ne sera plus une frontière où l’on se noie, mais un trait d’union, une voie d’échanges et de respect mutuel entre peuples aux identités différentes, certes, mais responsables et conscients des bienfaits de la paix. Les êtres humains ont été créés, je le crois pour profiter de la vie qui leur a été donnée et non pour détruire.

 

523px-coat-of-arms-of-the-bourbon-restoration-1815-30-svg.png

 

Paroles d'Henri VII, Comte de Paris et Duc de France.

www.leblogducomtedeparis.fr

        

   

trait-de-separation.jpg

       

Mgr. le comte de Paris veut aider à restaurer la statue de Saint-Louis vandalisée à Poissy

Monseigneur le comte de paris et madame la comtesse de paris en compagnie du maire de poissy

lundi 27 avril, la statue du Roi Saint-Louis, 44e roi de France qui trônait à l’intérieur de la collégiale de Poissy a été retrouvée en miette à l’ouverture de la collégiale. Selon les enquêteurs la piste de la destruction volontaire par une personne déséquilibrée serait actuellement privilégiée.


Le parisien.fr nous apprend que suite à l'annonce de cette vandalisation, le maire de Poissy, Karl Olive, a reçu ce mardi un appel téléphonique du Chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris qui lui a fait part de son émotion suite à l'annonce de cette vandalisation et a fait savoir au premier élu de la ville qu’il tenait à participer financièrement à la restauration de la statue de son aïeul. 

    

Voir l'article du parisien.fr :

Poissy : le comte de Paris veut aider à restaurer la statue de Saint-Louis

      

trait-de-separation.jpg

    

 ©La Couronne.org           site co-administré par :  By-Emblem - Création de site internet